• par (Libraire)
    24 décembre 2018

    Coup de coeur de Sophie

    Cyril Avery n'est pas «  un vrai Avery  » comme lui assène toute sa vie son père adoptif  !! Alors qui est-il ?
    C'est à cette question « existentielle » que va essayer de répondre notre personnage tout au long de ce magistral roman.
    Né dans le Dublin des années 1940 d'une fille mère de seize chassée par le curé de son village, il grandit dans une famille aisée mais sa chaleur humaine, son seul ami c'est Julian mais il se rend compte rapidement qu'il ne peut pas être totalement honnête avec lui car il ressent pour lui
    plus que de l'amitié …
    Auteur « du garçon au pyjama rayé », John Boyne nous retrace la douloureuse quête d'identité de cet homme pour se construire dans ce pays englué dans son puritanisme.
    C'est un «  grand  » roman qui à travers le destin de cet homme nous retrace une certaine histoire sociale de l'Irlande et qui surtout nous fait passer par toutes les gammes des émotions (du sourire aux larmes...) et je peux que vous inviter vivement à le découvrir  !!!

    Editions Jean-Claude Lattes


  • par (Libraire)
    23 décembre 2018

    Ce livre, c'est un petit pavé mais qui se lit à toute vitesse !
    Si vous aimez l'Irlande
    Si vous avez de l'humour
    Si rien ne vous choque, foncez, c'est un texte formidable au service d'un personnage étonnant.
    C'est l'histoire de Cyril Avery sur 70 ans, c'est passionnant, bourré d'émotions et de réalités violentes !

    Agnès


  • 9 octobre 2018

    Conseillé par Agathe

    « L’idée que je puisse être atteint par ce qui était alors considéré comme une maladie mentale m’aurait horrifié. »

    Cyril Avery n’est pas encore né qu’il raconte déjà son histoire. Depuis le ventre de sa mère, il relate comment celle-ci, devenue fille-mère, dans l’Irlande rurale de 1945, fut bannie de son village par un prêtre hystérique. Après sa fuite vers la capitale, la jeune femme accouchera du petit Cyril à Dublin. Et c’est un destin hors norme qui attend ce bébé.

    Entre les années 1945 et 2015, le petit garçon va devenir adolescent, jeune homme, puis vieillard. Et nous, lecteurs, n’aurons de cesse que de suivre les (més)aventures de ce personnage. John Boyne signe une véritable fresque romanesque, extrêmement bien ficelée, qui introduit une ribambelle de personnages haut en couleurs. Le mordant des dialogues, presque drôles, contrastent avec une Irlande qui vit une de ses périodes les plus sombres, où l’homosexualité est considérée comme un délit alors que les valeurs religieuses, puritaines et rigides dirigent le pays.


  • par (Libraire)
    27 septembre 2018

    70 ans de la vie d'un irlandais homosexuel dans le Dublin hyper réactionnaire de 1945 à aujourd'hui. J'ai ri, mais j'ai ri ! John Boyne a une telle tendresse pour ses personnages et un vrai sens du suspens, on dévore ce roman !


  • par (Libraire)
    23 septembre 2018

    A coup sûr John Boyne a lu les romans de John Irving et s'en est très fortement inspiré pour donner corps à son personnage Cyril Avery qui n'est pas sans rappeler un certain Garp: une naissance ubuesque dans l'Irlande de 1945 et une destinée romanesque comme Irving les aime. Cyril se ressent très tôt des affinités pour les garçons, attirance plutôt difficile à concilier avec un peuple catholique et conservateur. Contraint par des circonstances dramatiques à quitter le pays qui l'a vu naitre, il cherchera toute sa vie à y retourner pour essayer de comprendre ce qui l'a fait fuir.
    John Boyne réussit le pari de construire un roman fleuve mélodramatique au rythme endiablé et follement vivant.
    Plaisir de lecture garanti!!!


  • par (Libraire)
    3 septembre 2018

    Dans ce roman tout simplement sublime, l'auteur nous fait revivre l'histoire de l'Irlande de 1940 à nos jours à travers le destin d'un homme, Cyril.
    Il mènera dès son plus jeune âge et toute sa vie durant, un combat sur sa quête d'identité, sa famille et son pays.
    Un livre qui nous laisse sans voix !!

    Conseillé par Eva


  • par (Libraire)
    3 septembre 2018

    Haut les coeurs

    Mort, amour, haine, trahison et altérité, tous les grands thèmes constitutifs du roman d'apprentissage font de ce récit LE roman-fleuve enragé et si attachant de la rentrée côté étranger.
    Irlande 1945. Cyril, abandonné à la naissance par une jeune fille publiquement bannie de son village, est confié à un couple bourgeois excentrique de Dublin qui lui offre une éducation peu conventionnelle.
    Aux prises avec une société rongée par une bigoterie à la morale rétrograde, le jeune garçon, homosexuel, va tenter au travers de mille et une vicissitudes d'assumer ses désirs dans un monde violent enlisé dans l'obscurantisme.
    On pleure, on rit, on s'insurge et on tremble aux côtés de ce héros romanesque inoubliable et bouleversant, empêtré dans le mensonge et les faux-semblants.