Château de femmes
par (Libraire)
1 mai 2019

Chateau de femmes

A la fin de la seconde guerre mondiale, quelque part en Bavière, cohabitent trois femmes et leurs enfants dans un château quasi en ruines .
Pourquoi et comment ces trois mères au passé si différent se retrouvent
elles sous le même toit ?
Premier roman traduit de cette auteur américaine d’origine allemande dans lequel elle imagine le destin des femmes et enfants des auteurs du putsch raté contre Hitler le 20 juillet 1944.
Qu’elles furent séduites par le régime ou résistante de la première heure ces femmesse retrouvent dans une Allemagne exsangue et doivent poursuivre leurs destins mais lequel ?
Rester fidèles à l’idéal de leurs conjoints ou se reconstruire un avenir ?
Roman passionnant aux personnages empathiques qui nous posent cette question cruciale , qu’aurions nous fait à leurs places ?

Tous les conseils de lecture

    le samedi 1er juin 2019
    Du au , Espace Pierre Lecut

    Bernard Castellon dédicacera son livre "la tentation de la liberté le samedi 1e juin 2019 de 10 h à 12h et de 15h à 18h

    Tous les événements

    Des polars. Ils sont là sur la table de la librairie à vous attendre avec leurs titres inquiétants, leurs visuels intrigants, leurs quatrièmes de couvertures pleines de promesses, de mystères, de tension. D’inquiétude et de frayeur. Parfois, d’humour. Et vous vous trouvez bien seul(e) face à ces sombres tentations. Comment choisir l’un plutôt que l’autre ? Roman noir ? Thriller horrifique ? Suspense psychologique ?

    Heureusement, vous vous trouvez dans une librairie. Une vraie. Indépendante. Animée par des libraires, figurez-vous, ces gens bizarres, qui ne se contentent pas d’être des marchands ou des vendeurs et qui LISENT. Qui ont lu. Qui ont aimé, délivrant leurs coups de cœur, leurs enthousiasmes posés sur les bouquins comme des papillons vibrants de commentaires engageants. Qui vous diront, heureux, émus, emballés, pourquoi vous aimerez le livre qu’ils vous tendent.

    Une librairie. Indépendante mais pas seule, puisqu’on sait que groupés, Ensemble, on est plus forts.

    Hervé LE CORRE

    Voir le dossier complet