La disparition de Josef Mengele, Prix Renaudot 2017
18,50
par (Libraire)
2 octobre 2017

Coup de coeur de Sophie

Josef Mengele est connu comme étant le bourreau d'Auschwitz et pour échapper aux conséquences de ses actes commis  dans le camp aidé par sa famille et un réseau de fidèles il s'enfuit clandestinement en Argentine en 1949  et mourra sur une plage brésilienne en 1979.

C'est cette cavale  que nous raconte l'auteur en s'appuyant sur les archives et des témoignages et il nous dessine un personnage angoissé, paranoïaque, incapable de vivre seul, réclamant de ses proches argent et soutien, ne supportant pas cet exil mais vivant avec cette obsession de ne pas se faire prendre ou de se faire reconnaître.

Ce qui transpire  à travers ce récit c'est ce sentiment qu'il ne se sent pas coupable ou responsable qu'il a agit pour la grandeur de son pays et pour créer "une race" forte ....
C'est un livre passionnant et très documenté qui nous permet d'incarner un personnage honni de l'Histoire d'une façon certes romanesque mais que finalement je trouve à la fois très juste mais aussi très inquiétante car on s'aperçoit que c'était un être humain qui a commis l'indicible....

Tous les conseils de lecture