Betty

Éditions Gallmeister

26,40
par (Libraire)
24 août 2020

coups de coeur de SOPHIE

Ohio, dans les années 50 les Carpenter forment une famille nombreuse de huit enfants et sont un peu en marge de la bonne société, car d'une part le couple est composé d’une mère blanche et d’un père cherokee et ensuite ils vivent essentiellement des mixtures issues des plantes fabriquées par le père. On suit surtout Betty qui est la sixième de la fratrie et que son père surnomme la « petite indienne » et à laquelle il raconte des histoires de ses ancêtres, et lui transmet ses connaissances sur la vertues des plantes et la puissance de la nature. Betty qui vénère son père a une relation plus délicate avec sa mère même si cette dernière lui confie à elle seule le drame qui la hante depuis son enfance …
Ce premier roman traduit de cette auteure américaine est à la fois sombre et lumineux il évoque les tragédies qui hantent la famille mais il brille par l’amour filial d’un père pour sa fille et surtout c’est une ode aux histoires et au pouvoir salvateur de l’écriture et de la lecture.
Magnifique !!!

Tous les conseils de lecture

Des polars. Ils sont là sur la table de la librairie à vous attendre avec leurs titres inquiétants, leurs visuels intrigants, leurs quatrièmes de couvertures pleines de promesses, de mystères, de tension. D’inquiétude et de frayeur. Parfois, d’humour. Et vous vous trouvez bien seul(e) face à ces sombres tentations. Comment choisir l’un plutôt que l’autre ? Roman noir ? Thriller horrifique ? Suspense psychologique ?

Heureusement, vous vous trouvez dans une librairie. Une vraie. Indépendante. Animée par des libraires, figurez-vous, ces gens bizarres, qui ne se contentent pas d’être des marchands ou des vendeurs et qui LISENT. Qui ont lu. Qui ont aimé, délivrant leurs coups de cœur, leurs enthousiasmes posés sur les bouquins comme des papillons vibrants de commentaires engageants. Qui vous diront, heureux, émus, emballés, pourquoi vous aimerez le livre qu’ils vous tendent.

Une librairie. Indépendante mais pas seule, puisqu’on sait que groupés, Ensemble, on est plus forts.

Hervé LE CORRE

Voir le dossier complet