Entre nous... au mois d'avril

Pour vous, vos libraires ont pris tous les risques. Résultat de plusieurs mois d'investigation, de courses-poursuites et de suspenses livresques, le catalogue Polar 2018 et ses ouvrages sont à retrouver en librairie !

Vous y côtoierez gangsters, tueurs en série, fous dangereux, au péril de votre sommeil mais pour votre plus grand plaisir ! Voici quelques titres qui vous donneront soif de le découvrir...

Les ombres de Julia, Tome 01, La fille de la noyée

La fille de la noyée

Editions Milan

16,90

Julia a la capacité inhabituelle de se rendre invisible. Elle ne disparaît pas exactement. Elle recule simplement en un point de l'espace où la plupart des gens ne peuvent plus la percevoir. C'est une capacité dangereuse dans une société qui a interdit toutes les formes de magie et noie les sorcières dans des cérémonies publiques. Mais c'est utile pour un voleur et un espion. Et Julia l'a compris : le crime paye.

Elle est d'ailleurs très bien payée pour infiltrer la grande maison de Mme Och, espionner ses locataires étranges et s'informer sur les transactions suspectes qui s'y déroulent. Julia découvre qu'une sourde menace plane sur toute la maisonnée.

Mais cette découverte va aussi faire basculer son existence. Car elle n'avait pas imaginé que le traître dans la maison puisse être... elle-même.


ADN
23,00

Elísa Bjarnadóttir méritait d’être punie. Elle devait payer. Mais quelle faute pouvait justifier une telle violence ? On vient de retrouver la jeune femme à son domicile, la tête en­tourée de gros scotch, exécutée de la façon la plus sordide. L’agonie a dû être atroce. Sa fille de sept ans a tout vu, cachée sous le lit de sa mère, mais la petite se mure dans le silence. Es­pérant l’en faire sortir, l’officier chargé de l’enquête se tourne alors vers une psychologue pour enfants. C’est sa seule chance de remonter jusqu’au meurtrier. Ce dernier n’a pas laissé de trace, juste une incompréhensible suite de nombres griffon­née sur les lieux du crime.

Alors que les experts de la police tentent de la déchiffrer, un étudiant asocial passionné de cibi reçoit à son tour d’étranges messages sur son poste à ondes courtes. Que cherche-t-on à lui dire ? Sans le savoir, il va se retrouver mêlé à l’une des séries de meurtres les plus terrifiantes qu’ait connues l’Islande.

Avec ce roman addictif et glaçant, au dénouement inatten­du, Yrsa Sigurðardóttir confirme son statut de reine du polar islandais.


Le Dossier Handle

Didier Jeunesse

15,00

« Je suis seul, sans mes parents, dans une ville que je connais à peine, avec deux assassins aux trousses et aucune idée de ce qu’ils me veulent…J’ai connu des jours meilleurs.
Maintenant, je n’ai plus le choix : si je veux m’en sortir, il va falloir que j’utilise mon don. »
Thomas

Sa cachette ? Une maison de retraite.

Son ennemi ? Un labo pharmaceutique.

Ses alliés ? Un flic paralysé et une grand-mère excentrique.

Un adolescent cherche, coûte que coûte, à sauver sa peau !

Un thriller signé David Moitet, l'auteur de New Earth Project et Les Mondes de l'Alliance.

Prix polar jeunesse de Cognac 2018.
Sélectionné pour le prix des Incorruptibles 2019.


Jours de crimes
20,00

« “Celui-là, je vais le tuer.” L’accusé est un homme – plus rarement une femme – qui, un beau jour, s’est dit que la seule chose à faire pour rendre sa vie meilleure était d’en supprimer une autre. Peu à peu, l’idée du crime s’est imposée, un scénario s’est élaboré, la main s’est armée. »
Ici, tout est vrai. Les mots d’une fillette face à l’homme qui a tué sa mère, les confessions d’un fou, le vertige d’un aveu. On voit Guy Georges, Yvan Colonna, les innocents d’Outreau, des juges, des avocats, des jurés. La gouaille des voyous se mêle à la verve des grands du barreau. On pleure et on rit, on éprouve de la colère ou de la tendresse, on est devant le nu de la vie. Car aux assises la justice décape, même ceux qui n’ont rien à cacher.


Vendangeur de Paname
15,50

Paris 1912, un mystérieux tueur en série défie la police française. Le quai des Orfèvres mobilise toutes ses forces pour l’arrêter. Toutes ses forces ? Non. L’Écluse, un inspecteur porté sur la boutanche, et Pierre Caillaux, fils de ministre pistonné, sont priés de ne surtout pas se mêler de l’enquête. C’est pourtant ce qu’ils vont s’empresser de faire…