Alcoolique

Monsieur Toussaint Louverture

Quand Jonathan A. se retrouve à l’arrière d’une voiture avec une vieille naine qui en a après son caleçon, il prend conscience qu’il a peut-être un problème avec l’alcool. Sa première cuite l’avait pourtant initié à l’éphémère magie de la bière : une potion magique qui rend plus beau, plus cool… mais qui le laisse sur le carreau. Un avertissement qui ne l’a pas empêché de mener une double vie : premier de la classe la semaine, dernier des alcoolos le week-end. Sa vie sexuelle est tout aussi erratique, mettant à mal une amitié qu’il croyait indestructible. Puis surviennent les drames, et c’est désormais l’oubli que Jonathan cherche dans les ivresses : celle de l’alcool, bien sûr, mais aussi celles de l’amour et du manque. Des plages idylliques des îles Grenadines aux caniveaux du Brooklyn en passant par un séjour merdique dans le Sud de la France, Alcoolique est le récit triste et tendre d’un homme à la recherche de lui-même.

Combien de fois un homme peut-il sombrer ?

Alcoolique, c’est l’histoire de Jonathan A., double de l’auteur, et de sa romance destructrice avec la bouteille. Tout commence lorsque, accompagné de son ami d’enfance, il découvre le pouvoir magique de la bière : celui de le rendre plus beau, plus séduisant, plus cool, du moins à ses yeux. L’ennui, c’est qu’il ne tient pas l’alcool. Ce qui ne l’empêche pas d’enchaîner les bitures jusqu’à tisser une autre vie, crépusculaire et invisible, au revers de son brillant cursus universitaire. Puis surviennent les drames, intimes ou collectifs, qui le poussent à chercher plus violemment encore l’oubli que procure l’ivresse.

À travers les relations compliquées de son alter ego, ses amours déçues et sa sexualité chaotique, Jonathan Ames dissèque la lente désintégration d’un homme, avec une honnêteté si désarmante que ses déconvenues se parent d’une profondeur touchante.

Si Alcoolique est le récit triste et tendre d’un écrivain à la recherche de lui-même, c’est aussi un conte universel, celui des luttes que nous menons jour après jour dans nos carrières, nos amitiés et nos amours pour garder nos démons à distance ; celui d’un homme qui s’efforce d’être meilleur, sans toujours y parvenir.


Murs... murs - La vie plus forte que les barreaux.
25,00

Ils sont détenus, gardiens, avocats, médecins ou visiteurs. Pour le meilleur et pour le pire, ils partagent un temps le même espace, fait de béton et de métal. Pour le meilleur et pour le pire, ils vivent ensemble. Et derrière ces murs, ce sont des histoires d’amour, d’amitié, de rébellion, des drames qui se nouent. Des tranches de vie que Dominique Paganelli et TIGNOUS nous racontent dans ce reportage dessiné poignant. Enquête, témoignages, correspondances, interviews, les auteurs nous emmènent en immersion dans quelques-uns des plus grands centres pénitentiaires de France. Ils nous montrent comment l’humanité parvient à subsister quoi qu’il arrive, révélant au grand jour ces histoires dont on entend habituellement que les murmures...TIGNOUS, qui avait découvert le dessin d’audience et obtenu la Carte de la Presse Judiciaire à l’issu du Procès Colonna, était passionné par l’univers judiciaire et avait notamment deux projets de livres issus d’audiences sur les Prud’hommes et les femmes battues qui lui tenaient particulièrement à cœur. Génie du dessin, il se révèle une fois encore dans cette œuvre posthume en artiste engagé, humaniste et social.


Le Château des Étoiles, T2, 1868 : La Conquête de l'espace
14,00

Nos héros, qui ont échappé de justesse aux hommes de Bismarck en embarquant dans l'éthernef, voient le château s'éloigner sous leurs yeux au fil de leur montée dans le ciel. Les voici sur le point de prouver leur théorie, franchir le mur de l'éther et découvrir l'espace mystérieux et infini.Une avarie va faire de leur rêve le plus fou une réalité, les forçant à se poser sur la face cachée de la Lune. Si le père de Séraphin fera tout pour les ramener vivants sur Terre, le Roi semble caresser d'autres espoirs tandis que Séraphin, lui, veut à en savoir plus sur la disparition de sa mère. La conquête de l'espace s'arrêtera-t-elle à ce premier vol ?


L'art d'Hergé (Hergé et l'art), Hergé et l'art
35,00

Que Les Aventures de Tintin soient une œuvre d'art et Hergé un grand artiste, cela ne fait aucun doute... et cet album est la monographie définitive de son œuvre. Depuis sa première apparition dans l'hebdomadaire Le Petit Vingtième en 1929,
Tintin est devenu l'un des plus célèbres personnages de bande dessinée. Plus de 230 millions d'exemplaires des 24 albums d'Hergé ont été publiés dans plus de 100 langues et dialectes à travers le monde. Pierre Sterckx a conçu cet ouvrage à partir des archives du Musée Hergé à Louvain-la-Neuve en Belgique. Il nous présente l'évolution du travail de l'artiste, de la simplicité de ses premiers crayonnés à l'aboutissement de sa ligne claire, des essais de mise en couleur à la maîtrise parfaite des dernières planches. Il nous donne aussi à voir les peintres anciens et modernes qui inspirèrent son œuvre. Dévoilant une facette méconnue d'Hergé, iI nous fait enfin découvrir pour la première fois certains des artistes contemporains tels Fontana, Poliakoff, Warhol ou Lichtenstein, qu'il collectionna avec passion.
Que Les Aventures de Tintin soient une œuvre d'art et Hergé un grand artiste, cela ne fait aucun doute... et cet album est la monographie définitive de son œuvre.


2, Tyler Cross, Angola

Angola

2

Dargaud

16,95

Avec ce deuxième volet de Tyler Cross, le trio Nury-Brüno-Croix administre encore une leçon à tous ceux qui veulent en recevoir. Les coups sans risque existent-ils ? Aussi fréquemment que les complices fiables, les représentants de l’ordre incorruptibles et les parrains magnanimes. Tyler Cross n’y croyait probablement pas, mais aujourd’hui, il se trouve prisonnier à Angola, sorte de ferme d’Etat, ou plutôt un camp de travail, aux conditions de survie on ne peut plus précaires. Il va falloir en sortir et remettre la main sur le magot qui lui vaut d’être à Angola.