Le monde - 1ed

Collectif

Lonely Planet

29,50

PLACE DES EDITEURS (436)


L'Hermione, Dans le sillage de La Fayette

Dans le sillage de La Fayette

Gallimard Loisirs

25,00

De sa construction à son premier grand voyage, l'Hermione est le résultat d'une aventure exemplaire. L'association Hermione-La Fayette a su rester fidèle à ses objectifs vingt ans après la naissance du projet et dix-sept ans après le début de la construction. l'Hermione a quitté l'île d'Aix le 18 avril 2015, pour une traversée de l'Atlantique sur les traces de La Fayette venu apporter en 1780 le soutien de la France aux insurgés américains contre l'Angleterre. Un voyage de quatre mois et de 7 500 milles marins - 13 000 kilomètres - à travers l'océan et le long de la côte Est des États-Unis. Chacune des 12 étapes américaines ponctuant le parcours de l'Hermione a été choisie en fonction des grands événements de la guerre d'Indépendance et du rôle qu'y ont joué La Fayette et le trois-mâts. Le bateau et son équipage ont bénéficié d'un accueil chaleureux et les visiteurs sont venus nombreux pour découvrir la réplique de la belle frégate du XVIIIe siècle. Mission accomplie pour l'Hermione et son équipage exceptionnel, composé d'hommes et de femmes, professionnels et bénévoles : de formidables ambassadeurs pour notre pays.


Retour à Tombouctou
39,90

Entre 1998 et 2000, Titouan Lamazou séjourne à plusieurs reprises à Tombouctou, «la Perle du désert», le grand port du Sahara et du fleuve Niger, au nord du Mali et se lie d'amitié avec des familles de l'endroit, en particulier celle d'Aïcha, une jeune femme devenue l'égérie de ses travaux. En 2012, Tombouctou est occupé par des groupes extrémistes. Titouan décide de partir en quête d'Aïcha et des siens. Il les retrouve en janvier 2013, dans un camp de réfugiés, au Burkina Faso. Débute alors un long périple, à la rencontre d'autres familles exilées au Burkina, au Niger, en Mauritanie. Trois ans plus tard, Titouan est accueilli à Tombouctou par tous ses amis, enfin
de retour chez eux. Pour mieux comprendre une conjoncture complexe, il s'est entouré de journalistes et de chercheurs : historiens, anthropologues, linguistes, géographe dont le savoir éclaire sur le sort de ces populations aujourd'hui.


Les 1.001 randonnées qu'il faut avoir faites dans sa vie
35,00

Marchez, découvrez ! La marche devient tendance !

Des randonnées les plus extrêmes aux escapades les plus sereines, cet ouvrage vous permet de parcourir, à pied, les plus beaux endroits de la planète. Du sentier des Appalaches au GR20 en passant par le chemin de Saint-Jacques de Compostelle ou le canyon de Charyn au Kazakhstan, traversez des villes, des campagnes, des îles, des montagnes à votre rythme. Un livre pour tous les marcheurs : sportifs, randonneurs ou promeneurs.


MASAI MARA MAGIC *noel 2015*

Kaziras, Kyriakos

Vilo

39,00

Le Masai Mara est une région du Kenya dans laquelle la faune et la flore sont parmi les plus prolifiques au monde. C'est un écosystème délicat, soumis aux conséquences des changements météorologiques, mais ses riches prairies sont une terre d'accueil irrésistible pour plus d'un million de ruminants qui migrent dans le Mara quand le tonnerre commence à tonner dans le nord du Serengeti. En Afrique, beaucoup de parcs et de réserves en Afrique revendiquent une place privilégiée lorsqu'il s'agit de prédateurs, de paysages et de lumières, mais beaucoup d'entre eux ne sont pas à la hauteur de l'expérience unique que vous pouvez vivre dans le Masai Mara. Dans le Mara, ce n'est pas juste les animaux qui rendent l'endroit magique, mais c'est aussi la lumière remarquable, les levers de soleil et les couchers de soleil éblouissants ainsi que les couleurs étincelantes qui rendent ce lieu unique. Cette féérique alchimie de beauté est la raison essentielle qui amène Paul Goldstein et Kyriakos Kaziras à se diriger vers ces plaines plusieurs fois par an.

Tous les deux sont de fiers protecteurs de ce bijou sans prix et très sensibles à l'évolution de cet endroit. Attendre huit heures durant, immobiles, un guépard affamé pour le voir apparaitre au milieu des herbes d'avoine aux reflets dorés, n'est peut pas l'idée d'amusement qu'imagine les visiteurs en rêvant de photographier les lieux, mais, pour tous les deux, cela correspond parfaitement à leur motivation matinale lorsque l'appel du Mara retentit. Leurs photographies sont ambitieuses et les efforts pour les réaliser importants. Plusieurs fois, ils échouent, mais parfois les résultats peuvent être spectaculaires.

Chaque jour, le Masai Mara est différent et mérite qu'on accole à son nom le mot «Magique». Cela doit continuer à en être ainsi et nous devons protéger ces lieux extraordinaires. L'avidité, le refus de l'évidence, la corruption, le braconnage, autant de maux qui surgissent de temps à autre et qui ne doivent pas exister dans ce paradis.