Conseils de lecture

Sérotonine
22,00
par (Libraire)
1 mai 2019

serotonine

Florent Claude Labrouste est un quadragénaire, ingénieur agronome qui décideun jour de fuir sa compagne Yuzu et son travail . En pleine dépression il se fait prescrire du Captorix, un puissant antidépresseur à base de sérotonine une hormonedu bonheur mais qui annihile la libido …
Après « la carte et le territoire » et « soumission » l ‘auteur nous propose un roman jubilatoire tant au niveau de l’écriture avec des phrases « uppercut » et un proposcertes souvent provocateur mais qui à mon avis capte les travers , les interrogationsle mal être de notre société .
C’est un plaisir littéraire de se plonger dans ce livre et si parfois certains passagessont « limites » il n’en demeure pas moins que l’auteur à l’acuité de mettre en mots l’air du temps !!!


La Goûteuse d'Hitler
22,00
par (Libraire)
1 mai 2019

la gouteuse d'Hitler

1941 Hitler se sent menacé et pour éviter tout empoisonnement recrute une dizaine de femmes pour « goûter » avant lui les plats qui lui sont préparés. Rosa Sauer est une jeune femme de 24 ans marié à un homme enrôlé dans la Wehrmacht, elle quitte Berlin en guerre pour se réfugier chez ses beaux parents qui habitent près de la tanière du loup …
Pour trois cents marks par mois contrairement à ces compatriotes elle est très bien nourrie mais à chaque bouchée elle risque la mort ….
Inspirée de la vie de Margot Woelk ce livre nous évoque avec précision la vie quotidienne et le dilemme de ces femmes prêtes à tout pour
vivre …
A la fois glaçant et émouvant cette histoire est passionnante et nous montre une autre facette de la barbarie nazie !!!


LE MONDE DE CHRISTINA
21,90
par (Libraire)
1 mai 2019

monde de christina

« Le monde de Christina » est un célèbre tableau de Andrew Wyeth peint en 1948 et que l’on peut admirer au MOMA de New York, sur cette peinture on voit une femme habillée d’une robe rose qui semble ramper dans l’herbe en direction d’une maison .Qui est elle ?
C’est à question que répond ce roman qui nous retrace la vie de Christina Olson .Elle est née dans le Maine en 1896, un des ses ancêtres a été un des juges qui a condamné injustement les sorcières de Salem , ses grands parents étaient des marins qui ont parcouru toutes les mers du monde . Elle est depuis son plus jeune age atteinte d’une maladie qui entrave sa mobilité mais elle refuse son handicap et veut avoir une vie normale , brillante à l’école son père lui refuse le droit de faire des études et elle se réfugie dans la poésie d’Emily Dickinson, brisée par un chagrin d’amour elle reste cloîtrée dans la demeure familiale jusqu’ à sa rencontre avec le peintre qui va remettre en question son rapport à son corps mais aussi aux autres …
Après le succès du « train des orphelins » l’auteur nous propose un magnifique roman inspiré d’une histoire vraie qui nous dresse le portait émouvant d’une femme qui face aux adversités de la vie va renaître grâce à sa rencontre avec l’art !!!


Idiss
20,00
par (Libraire)
1 mai 2019

idiss

Idiss était la grand-mère maternelle de l’auteur, il nous retrace dans ce récit son destin particulier.
Elle est née Kichinev en 1863 en Bessarabie, pauvre, illettrée, elle se marie et a trois enfants mais face aux pogroms tsaristes ses fils Avroum et Naftoul fuient à Paris en 1907, elle les rejoint avec sa fille Chiffra en 1912 et commence alors une vie relativement aisée entourée de l’affection des siens jusqu’à la défaite de juin 1940 …
A travers cet hommage à son aïeule Robert Badinter nous évoque l’histoire de tous ces gens nés dans le Yiddishland et qui ont fui les persécutions haineuses des russes pour quelques années plus tard subir celles des nazis …
Roman bouleversant que je vous invite à lire pour découvrir à travers cette ode à sa parente, l’avocat qui fut à l’origine de l’abolition de la peine de mort, nous évoque avec émotion sa famille et ses origines mais il nous révèle surtout les blessures et les drames qui l’ont marqués dans sa jeunesse .


Isabelle Mercat-Mahe

Chant Voyelles

16,00
par (Libraire)
1 mai 2019

marcher sur son ombre


Dans une prison grenobloise, un homme Fabien dans le quartier d'extraction, attend sa levée d'écrou. Il se remémore les trois années écoulées à l’intérieur de sa cellule : son quotidien ponctué de promenades, ses parloirs bimensuels, sa découverte des échecs qui lui permettent de s’ « évader » mais surtout il s'interroge sur son avenir avec sa fille qu'il n'a pas revu depuis son incarcération…
Parallèlement, nous sommes dans le TGV Paris Grenoble, une petite fille Élise âgée de neuf ans boude car elle va manquer sa compétition de tennis de table pour aller chercher un père qui a refusé qu’elle vienne le voir pendant son incarcération …
Isabelle Mercat-Maheu nous propose un roman sensible et réaliste. Par sa construction qui alternent les deux personnages, écriture adaptée qui exprime à la foi la gravité du père qui est pétri de culpabilité et cette fillette qui est d’une grande sincérité avec ses réflexions enfantines.
L'auteur a su nous transmettre leurs cheminements, leurs vérités, leurs sentiments, leurs doutes et surtout  la  terrible souffrance qu'ils ont ressentie pendant cette longue séparation .
Je ne peux que vous recommander de découvrir ce formidable roman qui nous relate une histoire touchante qui lie un père à sa fille !!!